Passer au contenu

/ Département de science politique

Rechercher

Experts en : Comportement électoral

BEAUDONNET, Laurie

Professeure adjointe

Mes enseignements et mes recherches sont centrés sur les attitudes politiques dans les systèmes politiques multi-niveaux, plus particulièrement dans l’Union européenne. J’étudie comment les valeurs politiques, les perceptions des politiques publiques et les contextes nationaux contribuent à la formation du soutien politique pour les différents niveaux de gouvernance.

Mes travaux mettent l’accent sur la comparaison des contextes nationaux et sur les effets conjugués des dimensions individuelles et contextuelles.


Dans cette perspective, mes recherches actuelles s’articulent autour de deux questions distinctes.


D’une part, je travaille sur la politisation des attitudes envers l’intégration européenne. Cette recherche s’inscrit dans une perspective plus large d’analyse du soutien à l’intégration européenne et de son évolution au cours du temps. Les développements récents dans l’opinion publique et la société civile européenne montrent que les citoyens ne prennent plus seulement position, par leurs votes, leurs opinions, leurs manifestations, sur le principe de l’intégration européenne, mais bien sur l’orientation des politiques produites par l’UE, notamment dans le contexte récent de crise économique.

Ce projet cherche à expliquer ce mécanisme de politisation et à en évaluer les conséquences sur le soutien général à l’intégration et sur les comportements électoraux. Sous quelles conditions (individuelles et contextuelles), les citoyens expriment-ils une vision spécifique du projet européen? Dans quelle mesure assiste-t-on à la structuration d’opinions alter-européennes dans les différents États-membres et selon des logiques comparables ou non?

D'autre part, j'étidue les attitudes anti-Rom en Europe (projet en collaboration avec Roxana Barbulescu, University of Sheffield - Collège d'Europe, et Allison Harell, UQAM). Cette recherche analyse les facteurs individuels et contextuels des attitudes envers les Roms, avec une attention particulière portée aux effets contextuels sous-tendant un possible clivage Est/Ouest, notamment en analysant l'impact des médias sur les attitudes (à l'aide de nouvelles données sur la couverture médiatique).

Je suis membre du Centre pour l’Étude de la Citoyenneté Démocratique (CECD), du CERIUM et du Centre d’Excellence sur l’Union Européenne (CEUE, Université de Montréal – Université McGill).

Lire plus…

Profil complet

Blais, André

BLAIS, André

Professeur titulaire

Mon champ de recherche est l’étude des élections. Je dirige présentement un grand projet de recherche (Making Electoral Democracy Work) qui examine et compare le comportement des électeurs et des partis dans 26 élections dans cinq pays (Canada, France, Espagne, Allemagne et Suisse) à l’aide de sondages et d’une grille d’analyse de la stratégie des partis. Je m’intéresse tout particulièrement aux facteurs individuels et contextuels (surtout les règles électorales) qui affectent  la décision de voter ou de s’abstenir ainsi que la décision de voter de façon sincère ou stratégique.

Au cours des dernières années j’ai commencé à faire des expériences électorales en laboratoire. Je suis finalement le président du comité directeur du Comparative Study of Electoral Systems (CSES), qui permet de comparer le comportement des électeurs dans plus de 50 pays.

Je suis également titulaire de la Chaire de recherche de l'Université de Montréal en études électorales.

Lire plus…

Profil complet

DASSONNEVILLE, Ruth

Professeure adjointe

Mes recherches portent sur le comportement électoral et les élections. Mes intérêts de recherche incluent la volatilité électorale, le vote économique, l'identité partisane et les prédictions des résultats électoraux.

Champs d'expertise

  • Élections
  • Comportement électoral
  • Partis politiques
  • Participation politique
Lire plus…

Profil complet

Fournier, Patrick

FOURNIER, Patrick

Professeur titulaire

Mes recherches portent sur la psychologie politique des citoyens. Dans une démocratie, le pouvoir politique repose sur la souveraineté populaire. Les citoyens désignent les gouvernements lors d’élections régulières et leurs demandes contribuent aux débats politiques constamment. Il est important de comprendre les comportements et les opinions politiques des citoyens. Mes travaux s’effectuent à la fois dans le contexte des joutes électorales et lors de périodes plus normales, au Canada et ailleurs. Je suis le chercheur principal de l'Étude Électorale Canadienne pour l’élection de 2011 et la prochaine élection fédérale.

J’étudie également la délibération à grande échelle lors d’assemblées de citoyens. Quelques questions m’intéressent plus particulièrement: Comment les gens forment-ils leurs préférences politiques? Pourquoi changent-ils parfois d’idée? Quelle est la qualité des opinions politiques des citoyens?

Lire plus…

Profil complet

Martin, Pierre

MARTIN, Pierre

Professeur titulaire

Mes travaux de recherche et mes enseignements portent entre autres sur la politique aux États-Unis, l’économie politique internationale, l’analyse de l’opinion publique et les méthodes de recherche en science politique. Mes recherches récentes ont touchés à divers domaines, y compris les relations canado-américaines, la politique commerciale des États-Unis, les délocalisations et les politiques de contrôle des émissions de gaz à effet de serre.

Lire plus…

Profil complet

Nadeau, Richard

NADEAU, Richard

Professeur titulaire

Mes recherches portent sur le comportement électoral, l'opinion publique et la communication politique. J'étudie notamment la contribution des facteurs de long terme (idéologie, attachement partisan, etc.) et de court terme (image des chefs, enjeux) sur le comportement des électeurs. Mes travaux ont permis de mieux comprendre comment les citoyens forment leurs perceptions à propos de leur environnement politique et économique et comment celles-ci influencent leur comportement.

Mes travaux sur le vote économique ont mis en lumière des aspects peu connus ou négligés de ce phénomène. J'ai montré par exemple les liens entre les institutions politiques et l'importance du vote économique et fait ressortir l'incidence du patrimoine financier détenu par les ménages sur leur comportement politique. Mes travaux ont aussi porté sur l'image des chefs. Je me suis intéressé à la fois à la mesure de celle-ci et à son impact sur les choix des électeurs. J'ai finalement étudié les stratégies de cadrage des partis et montré que les théories actuelles sur le comportement stratégique des partis durant les campagnes électorales devaient être amendées pour tenir compte des avancées récentes dans le champ de la communication politique. Mes travaux ont porté sur plusieurs régions et pays (Québec, Canada, États-Unis, France,  Grande-Bretagne, Écosse, Danemark, Venezuela, etc.), de même que sur de grandes aires géographiques (Europe, Amérique latine).

J'ai aussi mené de nombreuses activités de vulgarisation scientifique dans les médias et j'ai été consultant à plusieurs reprises pour les gouvernements du Québec et du Canada (j'ai notamment été conseiller du premier ministre du Québec et du chef de l'Opposition officielle) et de nombreuses autres organisations au Canada et à l'étranger. 

Lire plus…

Profil complet