Passer au contenu

/ Département de science politique

Rechercher

Experts en : Partis politiques

BEAUDONNET, Laurie

Professeure adjointe

Mes enseignements et mes recherches sont centrés sur les attitudes politiques dans les systèmes politiques multi-niveaux, plus particulièrement dans l’Union européenne. J’étudie comment les valeurs politiques, les perceptions des politiques publiques et les contextes nationaux contribuent à la formation du soutien politique pour les différents niveaux de gouvernance.

Mes travaux mettent l’accent sur la comparaison des contextes nationaux et sur les effets conjugués des dimensions individuelles et contextuelles.


Dans cette perspective, mes recherches actuelles s’articulent autour de deux questions distinctes.


D’une part, je travaille sur la politisation des attitudes envers l’intégration européenne. Cette recherche s’inscrit dans une perspective plus large d’analyse du soutien à l’intégration européenne et de son évolution au cours du temps. Les développements récents dans l’opinion publique et la société civile européenne montrent que les citoyens ne prennent plus seulement position, par leurs votes, leurs opinions, leurs manifestations, sur le principe de l’intégration européenne, mais bien sur l’orientation des politiques produites par l’UE, notamment dans le contexte récent de crise économique.

Ce projet cherche à expliquer ce mécanisme de politisation et à en évaluer les conséquences sur le soutien général à l’intégration et sur les comportements électoraux. Sous quelles conditions (individuelles et contextuelles), les citoyens expriment-ils une vision spécifique du projet européen? Dans quelle mesure assiste-t-on à la structuration d’opinions alter-européennes dans les différents États-membres et selon des logiques comparables ou non?

D'autre part, j'étidue les attitudes anti-Rom en Europe (projet en collaboration avec Roxana Barbulescu, University of Sheffield - Collège d'Europe, et Allison Harell, UQAM). Cette recherche analyse les facteurs individuels et contextuels des attitudes envers les Roms, avec une attention particulière portée aux effets contextuels sous-tendant un possible clivage Est/Ouest, notamment en analysant l'impact des médias sur les attitudes (à l'aide de nouvelles données sur la couverture médiatique).

Je suis membre du Centre pour l’Étude de la Citoyenneté Démocratique (CECD), du CERIUM et du Centre d’Excellence sur l’Union Européenne (CEUE, Université de Montréal – Université McGill).

Lire plus…

Profil complet

DASSONNEVILLE, Ruth

Professeure adjointe

Mes recherches portent sur le comportement électoral et les élections. Mes intérêts de recherche incluent la volatilité électorale, le vote économique, l'identité partisane et les prédictions des résultats électoraux.

Champs d'expertise

  • Élections
  • Comportement électoral
  • Partis politiques
  • Participation politique
Lire plus…

Profil complet

Ducatenzeiler, Graciela

DUCATENZEILER, Graciela

Professeure associée

  • Administration locale, régionale et nationale
  • Centralisation et décentralisation
  • Constitutions des États
  • Idées politiques
  • Organisation et pouvoir
  • Partis politiques
  • Régimes politiques (démocratie, monarchie, fédéralisme, parlementarisme, etc.)

Spécialisée en politique comparée, ses recherches et enseignements portent principalement sur l’Amérique latine. Elle s’intéresse aux régimes politiques notamment à ce phénomène récurant qui est le populisme. Expression politique des années 30, il a survécu les régimes autoritaires des années 60-70-80 et les processus de démocratisation des années 80-90. Elle avance que le populisme est compatible aussi bien avec certaines formes de démocratie qu’avec certaines formes d’autoritarisme et qu’il peut aussi bien prendre des formes conservatrices qu’adhérer à certains principes de la gauche.

Lire plus…

Profil complet

Duhamel, Luc

DUHAMEL, Luc

Professeur honoraire

Je poursuis des recherches sur les changements dans les systèmes politiques. J’étudie la corruption dans son impact sur les changements politiques. Cet impact est particulièrement important dans l’évolution des systèmes politiques en Russie et aussi dans l’espace postsoviétique. Corruption et autoritarisme sont liés. D’un côté la corruption est responsable dans une grande mesure de l’autoritarisme; de l’autre côté l’autoritarisme génère la corruption.La corruption a beaucoup à voir avec le système politique qui prévaut en Russie et dans les pays émergents en général. Cet autoritarisme a divers traits : absence de démocratie, personnalisation du pouvoir, résilience et une certaine efficacité économique. Je tente de répondre aux questions suivantes : pourquoi certaines sociétés semblent préférer l’autoritarisme à la démocratie libérale? Pourquoi dans certaines sociétés les leaders autoritaires semblent plus populaires que les institutions démocratiques.

Lire plus…

Profil complet