Passer au contenu

/ Département de science politique

Rechercher

Experts en : Politique publique comparée

Boismenu, Gérard

BOISMENU, Gérard

V.R. Dev. acad. & trans. inst., Professeur titulaire

Ma programmation de recherche porte depuis plusieurs années sur les politiques publiques, avec une attention particulière sur les politiques sociales en perspective comparée. Les travaux mettent l’accent sur les modèles de régulation du rapport salarial. J’y traite de la réalité canadienne, tout en privilégiant une démarche comparative permettant la mise en perspective.

D’abord incluse dans les études du rapport salarial, la protection sociale deviendra un champ spécifique, alors que l’analyse porte de plus en plus sur le traitement politique des sans-emploi. Il s’agit d’une sphère stratégique de la recomposition de l’État social depuis les années 1980 et, encore davantage, depuis le début des années 2000. La comparaison se fait d’abord au sein du Canada (entre les provinces) et avec les États-Unis, puis s’attaque résolument à l’Europe. La question est notamment posée en termes de déterminants de la transformation des politiques sociales.

Dernièrement, le poste d’observation s’est inversé. Si l’intervention publique était posée dans sa relation aux laissés-pour-compte (sans-emploi), c’est l’analyse de ces derniers (de la pauvreté, des exclus et du précariat) qui est devenue récemment le centre d’intérêt.

Par ailleurs, depuis trente ans, la transformation du fédéralisme canadien constitue un objet d’analyse privilégié. La question constitutionnelle est appréhendée sous l’angle de la recomposition de l’État comme cadre d’exercice du pouvoir. Elle sera de ce fait mise en relation avec ses déterminations sociales (espaces régionaux, nationalités, identités), mais également avec le renouvellement des formes d’expression des politiques publiques, comme la nouvelle gestion publique. Là encore, le domaine des politiques sociales et fiscales occupe une large place.

Depuis 2008, je suis doyen de la Faculté des arts et des sciences.

Lire plus…

Profil complet

Lachapelle, Erick

LACHAPELLE, Erick

Professeur agrégé

Mes intérêts de recherche portent principalement sur l’économie politique des enjeux environnementaux et énergétiques, à multi-niveaux. Je me concentre surtout sur les territoires nord-américains, le tout avec une perspective de comparaison internationale. Je suis d’abord intéressé à comprendre comment les acteurs politiques forgent leurs préférences et comportements sur des enjeux complexes, de manière à expliquer pourquoi les gouvernements adoptent certaines politiques environnementales et énergétiques. Autant au niveau micro que macro, mes recherches visent à comprendre comment les intérêts et préférences des acteurs interviennent dans le contexte institutionnel dans lequel ils évoluent.

Ces travaux m’ont amené à étudier différents facteurs tels que le rôle des experts, des groupes d’intérêt, l’idéologie partisane, la polarisation politique, les perceptions du risque, les préférences électorales et la concentration régionale des ressources et d’intérêts (en lien avec les règles de scrutin, les frontières électorales et le fédéralisme). Je travaille activement sur cinq principaux projets, dont plusieurs sont financés par différentes sources des secteurs publics et privés, incluant le Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (CRSH), le Fonds de recherche du Québec - Société et culture (FQRSC), et la Prospérité durable (LPD).

Lire plus…

Profil complet

Rothmayr Allison, Christine

ROTHMAYR ALLISON, Christine

Directrice de département, Professeure titulaire

Mes projets de recherche se regroupent autour de trois axes. Depuis ma thèse, je m’intéresse aux relations entre les tribunaux et la politique, notamment à la mobilisation légale et l’impact des décisions judiciaires sur la formulation et la mise en œuvre des politiques publiques en Amérique du Nord et en Europe.

Mes projets actuels s’intéressent à l’agenda de la Cour Suprême du Canada (Comparative Policy Agendas), la judiciarisation des politiques en matière de biotechnologies et biomédecine en Europe et en Amérique du Nord, ainsi qu’à la question de la managérialisation du droit.

De manière plus générale, autour d’un deuxième axe de recherche, je vise à contribuer au développement des théories sur les processus de politiques publiques (policy-process theories). Plus particulièrement, mes recherches tentent d’expliquer le choix de politiques dans le domaine des biotechnologies et le changement des politiques publiques à travers le temps (Europe et Amérique du Nord). Ce deuxième axe englobe aussi un volet de recherche sur l’utilisation des sondages dans la formulation et la mise en place des politiques publiques.

Finalement, dans un troisième axe, mes intérêts de recherche portent sur des aspects plus appliqués : je possède d’expérience de plus de 10 ans dans l’évaluation des politiques publiques. D’origine suisse, je continue évidemment de travailler sur la politique suisse!

Lire plus…

Profil complet