Passer au contenu

/ Département de science politique

Rechercher

Navigation secondaire

Centre facultaire

Responsables :

Autre courriel : cpds@pol.umontreal.ca

Web : Site Web de l’unité de recherche

Web : Profil Facebook

Information : 514 343-6111 #20324

Formé en 1987, le Centre de recherche sur les politiques et le développement social (anciennement CRITERES) regroupe des professeurs-chercheurs des Départements de science politique, de sociologie et de disciplines connexes de l'Université de Montréal, et d'autres institutions du Québec et du Canada. Le Centre a pour objet l'étude des liens et des interactions entre les politiques publiques et le développement social, au Québec et au Canada, mais aussi dans une perspective comparée et internationale.

Média

« L'intégration politique face au pluralisme : enjeux de citoyenneté et de reconnaissance »

Dans le cadre du cycle de conférences « Les Défis du Pluralisme », organisé par Daniela HEIMPEL et Saaz TAHER, Département de Science politique, Université de Montréal.

Pascale Dufour : «Le modèle québécois est-il social-démocrate?»

Le modèle québécois est-il social-démocrate? La réponse de Pascale Dufour, professeure titulaire à l'Université de Montréal et directrice du Centre de recherche sur les politiques et le développement social. Extrait du deuxième épisode de la minisérie Le Québec en panne d'histoire?, disponible dans son intégralité sur le site de Canal Savoir.

Équipe

Axes de recherche

Reconfiguration de la citoyenneté et démocratie participative

Comprise comme un mode d’appartenance à une communauté politique, la citoyenneté renvoie aux frontières de cette communauté (qui en fait partie, à quelles conditions) ainsi qu’aux modalités de la participation au processus démocratique au sein de cette communauté (comment on participe). Les recherches du CPDS visent à mieux saisir le processus de reconfiguration et de rééchelonnement actuel de la citoyenneté, notamment en mettant l’accent sur les pratiques citoyennes et les nouveaux modes de participation qui émergent, du local au global, des groupes communautaires, des mouvements sociaux ou encore de collectivités historiquement marginalisées comme les LGBTQ+ ou encore les peuples autochtones.

Les transformations de la gouvernance

Le CPDS s’intéresse également aux transformations de la gouvernance dans les sociétés démocratiques et aux enjeux soulevés par ces transformations pour l’élaboration et la mise en œuvre des politiques publiques. Les chercheurs associés à cet axe travaillent par exemple sur le lien entre savoir technique, expertise et démocratie, ou encore sur les mécanismes et pratiques institutionnelles liés au phénomène de la corruption.

Expertise, savoir et politiques publiques

La reconfiguration de la relation entre l’État, le marché et la société au cours des dernières décennies s’accompagne de nouvelles tensions sociales liées notamment à la croissance des inégalités. Le CPDS s’intéresse aux conséquences sociales et politiques d’un monde plus inégalitaire. Certains groupes dans la société sont par exemple particulièrement vulnérables à ces changements, que l’on pense aux femmes et aux minorités visibles. Le CPDS s’intéresse aux politiques publiques qui contribuent directement ou indirectement à réduire ces inégalités et à la diffusion de ces politiques au Canada et ailleurs dans le monde.

Affiliations

  • Institut du nouveau monde

Expertises

  • Économie et politique
  • Sciences sociales et humaines
  • Droit
  • Sciences humaines
  • Sciences sociales
  • Amérique du Nord
  • Canada

Informations supplémentaires

Consultez cette fiche sur :