Passer au contenu

/ Département de science politique

Rechercher

Balado #3 - Acteurs non-étatiques et défis transnationaux en Asie du Sud-Est: Pourquoi et comment fait-on de la recherche-action dans cette région?

Les relations internationales sont souvent analysées à travers le prisme des relations interétatiques. Qu’en est-il des acteurs non étatiques? Comment s’organisent-ils face aux défis transnationaux contemporains et quelle importance doivent-ils avoir dans l’étude des relations internationales? Ayant les Philippines et l’Asie du Sud-Est comme point d’ancrage, Dominique Caouette focalise ses recherches sur ces acteurs non étatiques trop souvent sous le radar des recherches traditionnelles. Pratiquant de la recherche-action, il s'intéresse aux enjeux de participation politique, d'exclusion et de violence, entre autres dans les contextes d'appropriation et de contrôle de ressources naturelles. Il s'intéresse aussi aux dynamiques de résistance et d'action collective, y compris au niveau transnational. Ce faisant, il explore les modalités alternatives d’enseignement et de production de connaissances.

Professeur agrégé au Département de science politique de l’Université de Montréal, Dominique Caouette est coordonnateur du Réseau d’études des dynamiques transnationales et de l’action collective (REDTAC), responsable du pôle de recherche Études contemporaines et transdisciplinaires de l’Asie du Sud-est (ECTASE) et coordonnateur de la Revue Possibles. Depuis 2011, il a coordonné la réalisation de documentaires en Asie du Sud-est par plus d'une vingtaine d'étudiants du Département de science politique dans le cadre de leur programme de stage.

L'équipe du documentaire Haw-as, tourné en 2016 aux Philippines. De gauche à droite : Marie Isabelle Rochon, Lucien Beucher, Paula Ceraca, Iya Cailao
Entrevue de recherche de Dominique Caouette à Narra, île de Palawan, Philippines, juillet 2017 (crédit - photo Vivien Cottereau)".
François Robert-Duirand "François Robert-Duirand lors du tournage du documentaire Kadena, à Barangay Holy Spirit, un quartier Quezon City dans le grand Manille, en 2014."

Dominique Caouette avec les équipes d'étudiants.es documentaristes de l'UdeM à Krus na Ligas, à Manille, en mai 2015

Dominique Caouette est interviewé par Marie-Isabelle Rochon et François Robert-Durant. Marie-Isabelle Rochon, diplômée à la maîtrise en science politique de l'UdeM, a participé à la réalisation du documentaire Haw-as - Quitter la mer - lors d'un stage aux Philippines à l'été 2016. Le documentaire, réalisé en partenariat avec des étudiants de l'université des Philippines à Manille, illustre les défis posés par  l’exploitation et la transformation des zones côtières sur les communautés locales (https://www.youtube.com/watch?time_continue=9&v=pGx5aiTQihk). Marie-Isabelle travaille maintenant comme vidéojournaliste à Radio-Canada. François Robert-Durand, diplômé du baccalauréat en science politique, a lui aussi effectué un stage aux Philippines en  2014, où il a contribué à la réalisation de Kadena. À travers le regard de Roger Sarsua, un avide cycliste, le documentaire illustre les enjeux de la congestion automobile à Manille et la difficulté de se déplacer en vélo (https://www.youtube.com/watch?v=wTg5Inl_-o8). François travaille comme documentariste et journaliste pigiste pour la presse écrite.

RETOUR AU MENU PRÉCÉDENT