Passer au contenu

/ Département de science politique

Rechercher

Balado 10 - Peuples autochtones au Canada : pourquoi parle-t-on de réconciliation?

Le « sujet autochtone » est au coeur de l’actualité politique canadienne. De nombreuses décisions des tribunaux font les manchettes, des nations contestent des projets d’oléoducs et les conditions de vie dans les communautés autochtones suscitent toujours autant de débats. Tout cela pendant que Justin Trudeau et son équipe se présentent comme un gouvernement de réconciliation avec les peuples autochtones et que le Canada endosse officiellement la Déclaration des Nations Unies des droits des peuples autochtones.

Mais pourquoi parle-t-on de réconciliation? Qu’est-ce qui doit être réconcilié? Quelle place prend cette Déclaration dans le contexte canadien de luttes pour la reconnaissance des droits des peuples autochtones?

Toutes ces questions et bien d’autres sont discutées dans ce balado par Martin Papillon et Camille Chabot-Martin!

Martin Papillon est professeur titulaire au Département de science politique de l’Université de Montréal et spécialiste de la politique autochtone. Ses travaux portent en particulier sur la place et le rôle des gouvernements autochtones au sein de la fédération canadienne ainsi que sur la mise en oeuvre de la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones dans le contexte de l’économie extractive au Canada et en Norvège. Il a notamment dirigé l’ouvrage Les Autochtones et le Québec. Des premiers contacts au Plan Nord (PUM). Dans ce balado, Martin Papillon discute avec Camille Chabot-Martin, étudiante à la maîtrise en science politique. Les recherches de Camille portent sur les stratégies et les modes d’appropriation du principe de consentement préalable, libre et éclairé par les peuples autochtones au Canada. Elle est également assistante de recherche pour M. Papillon et travaille avec lui sur son projet de recherche portant sur le consentement préalable, libre et éclairé des populations autochtones.

RETOUR AU MENU PRÉCÉDENT