Baccalauréat en science politique

Le baccalauréat en science politique offre une formation centrée sur la compréhension et l’analyse critique des phénomènes politiques et de leurs implications.

Vous ferez l’étude de plusieurs thématiques :

  • Rapports de force
  • Comportements électoraux
  • Structures institutionnelles de pouvoir
  • Régimes politiques.
  • Admission à l’automne et à l’hiver
  • Cote R minimum requise : 24
  • Offert le jour
  • Plein temps et temps partiel
  • 90 crédits

Faire une demande d’admission

En 1re année, l’étudiant fait un tour d’horizon de la science politique :

  • Administration publique
  • Partis et groupes de pression
  • Système politique canadien et québécois
  • Relations internationales
  • Pensée politique

En 2e et 3e année, il choisit les cours qui correspondent à ses préférences.

Plus d'informations sur les parcours disponibles au baccalauréat en science politique

Nouveau! Cheminement honor

Le cheminement honor s'adresse aux étudiants du baccalauréat spécialisé en science politique qui désirent améliorer leurs compétences analytiques en vue de poursuivre des études supérieures ou d'occuper un poste décisionnel ou de conseiller.

Cheminement intensif

Le cheminement intensif permet de faire son baccalauréat en 2 ans seulement. Il prévoit 6 trimestres consécutifs à plein temps, incluant 2 étés, et 5 cours chaque trimestre.

Des questions sur le programme?

Jean-François Gagné, coordonnateur académique : 514 343-6111, poste 1217
Chantal Loiselle, technicienne en gestion des dossiers étudiants : 514 343-6111, poste 3872

Les + d’étudier la science politique à l'UdeM!

  • Programme spécialisé qui aborde différentes thématiques telles que diplomatie et conflits, justice sociale, affaires publiques, mondialisation et développement, etc.
  • Création de profils d’études intégrés incluant liste de cours, activités parascolaires, études à l’étranger, stages suggérés, emplois possibles.
  • Encadrement académique personnalisé. 
  • Clientèle étudiante internationale (30% sont nés à l’étranger).
  • Possibilité de suivre jusqu’à 2 trimestres de cours reconnus pour le programme dans une université étrangère, en bénéficiant d’une bourse de mobilité offerte aux étudiants québécois.
  • Stages optionnels (jusqu’à 4 mois) dans une organisation publique ou privée, au Canada ou à l’étranger.
  • Apprentissage d’une 3e langue (jusqu’à 6 cours).
  • Séries de conférences par des chercheurs réputés, d’acteurs de la scène politique ou de diplômés s’illustrant dans leur milieu professionnel.
  • Professeurs ayant vu leurs travaux reconnus par plusieurs bourses et prix.