Passer au contenu

/ Département de science politique

Rechercher

Marie-Ève Reny

Vcard

Professeure adjointe

Faculté des arts et des sciences - Département de science politique

Pavillon Lionel-Groulx local C-4043

marie-eve.reny@umontreal.ca

514 343-6111 #54795

Professeure adjointe

Faculté des arts et des sciences – Centre d'études asiatiques

marie-eve.reny@umontreal.ca

Affiliations

Programmes d’enseignement

  • Baccalauréat en études asiatiques – Sciences sociales Lettres et langues Sciences humaines
  • Baccalauréat en communication et politique – Communication Économie et politique
  • Baccalauréat en économie et politique – Économie et politique
  • Baccalauréat en économie et politique – Économie et politique
  • Baccalauréat en science politique – Économie et politique
  • Majeure en science politique – Économie et politique
  • Mineure en science politique – Économie et politique

Cours donnés

  • POL2007 Institutions politiques comparées
  • POL6421 Les pays émergents

Expertises

Mes recherches s’inscrivent dans le champ de la politique comparée. Mes travaux ont pour but de mieux comprendre les manières dont les régimes autoritaires contrôlent l'opposition, incluant les groupes religieux informels.

Mon premier livre s'intéresse à la raison pour laquelle les bureaux de la sécurité publique dans les villes en Chine tolèrent les églises protestantes informelles, qui selon le gouvernement central, sont des organisations illégales. En fonction d'un terrain mené en 2009-2010 et en 2012, je soutiens que la tolérance fait partie d'une stratégie d'endiguement du protestantisme clandestin. Le livre définit ce qu'est l'endiguement, les manières dont il se manifeste en réalité, et les circonstances dans lesquelles les autorités ont recours à cette stratégie afin de contrôler les églises et éviter que certaines ne se mobilisent contre le régime à long terme. Le livre explique l'impact qu'a l'endiguement sur la résilience du régime autoritaire chinois, et démontre que cette stratégie est employée par d'autres autocraties. À la suite d'un terrain mené en Jordanie en 2013, je démontre que la monarchie a eu recours à cette stratégie afin de contrôler les salafistes djihadistes sur son territoire, en période post-Zarqawi. Je soutiens aussi que la stratégie d'endiguement a été employée par Anouar el-Sadate face aux Frères musulmans en Égypte pendant les années 1970, à la suite d'une lecture critique de la littérature secondaire sur le sujet.

Encadrement Tout déplier Tout replier

When sisters become brothers : the inclusion of women in Egypt’s Muslim Brotherhood, 1952-2005 Thèses et mémoires dirigés / 2015 - 2015
Diplômé(e) : Bauer, Marion
Cycle : Maîtrise
Diplôme obtenu : M.A.

Projets de recherche Tout déplier Tout replier

L'appui chinois a la United WA State Army en Birmanie des années 1990 a aujourd'hui Projet de recherche au Canada / 2017 - 2018

Chercheur principal : Marie-Ève Reny
Sources de financement : CRSH/Conseil de recherches en sciences humaines du Canada
Programmes de subvention : PVX20020-Subvention institutionnelle du CRSH - Subventions d'exploration

LES STRATEGIES DE CONTROLE DE GROUPES RELIGIEUX EN CONTEXTE AUTORITAIRE Projet de recherche au Canada / 2014 - 2018

Chercheur principal : Marie-Ève Reny
Sources de financement : FRQSC/Fonds de recherche du Québec - Société et culture (FQRSC)
Programmes de subvention : PV113813-(NP) Soutien à la recherche pour la relève professorale

LA POLITIQUE DE L'ENDIGUEMENT EN CONTEXTE AUTORITAIRE Projet de recherche au Canada / 2013 - 2015

Chercheur principal : Marie-Ève Reny
Sources de financement : CRSH/Conseil de recherches en sciences humaines du Canada
Programmes de subvention : PVX20020-Subvention institutionnelle du CRSH - Petites subventions

Nouvelles

Consultez cette fiche sur :