Passer au contenu

/ Département de science politique

Rechercher

Navigation secondaire

Arthur Stein analyse la situation malienne à l’aune de l’échec afghan

Le doctorant Arthur Stein dresse une analyse de la situation politique et militaire au Mali, où il établit un parallèle entre la situation conflictuelle et coûteuse pour l’armée française, et la guerre en Afghanistan depuis 2001.

 

EXTRAIT : « Diviser pour mieux régner », disait l'adage. Mais gagner la guerre a peu de sens, si la paix qui lui succède est si fragile. Les pays intervenants ont finalement peu appris des erreurs passées. Ils n'ont pas pris conscience de la contradiction entre la volonté de stabiliser un espace et de créer des institutions stables, et la délégation de missions de maintien de l'ordre.

 

Les groupes armés ont des intérêts nécessairement éloignés de ceux des armées étrangères. Ils sont très difficilement contrôlables, même par les structures qui les financent et les arment. Leur démobilisation après les conflits est un enjeu de taille, trop mal gérée dans les cas afghans et maliens pour permettre un retour à la stabilité. Le risque de résurgence des violences augmente inéluctablement.

 

Aujourd'hui, tant l'Afghanistan que le Mali sont des échecs de luttes anti-insurrectionnelles, pour lesquelles la polarisation des identités empêche un règlement solide et durable des conflits.

 

À lire ici : https://www.lepoint.fr/afrique/terrorisme-et-si-l-echec-afghan-se-repetait-au-mali-06-11-2019-2345543_3826.php?