Passer au contenu

/ Département de science politique

Je donne

Rechercher

Raymonde Provencher

Réalisatrice de cinéma

Diplômée en sciences politiques option relations internationales, Raymonde Provencher s’intéresse à l’information internationale depuis plus de quarante ans. En 1983, elle fait partie du petit groupe qui met sur pied l’émission Nord-Sud à Télé-Québec. L’émission marque son époque par sa pertinence et son ouverture sur le monde.

En 1995, elle fonde avec deux collègues Macumba International, une maison de production privée qui lui permet de concilier ses activités de productrice et de cinéaste documentaire. En plus de la série Vivre en ville et eXtremis, l’une et l’autre reconnues par de nombreux prix, de la production d’une vingtaine de documentaires uniques, elle signe comme cinéaste le film War Babies… nés de la haine (2002) sur les enfants nés de viols en temps de guerre, lauréat de quatre prix Gémeaux et d’une multitude d’autres prix. Suivront Le déshonneur des Casques bleus (2007), Une mort insensée (2008), Grace, Milly, Lucydes fillettes soldates, un documentaire coproduit avec l’Office national du film et en 2011 Ces crimes sans honneur.

En 2016, elle réalise Café Désirs, un film donnant la parole à trois jeunes Algériens qui se confient au sujet de leur sexualité et, en 2017, le documentaire « Déchirements » qui jette un regard attentif à la réalité de jeunes vivant au Québec sous les lois de l’honneur. En 2020, le Festival Hot Doc’s de Toronto honore l’ensemble de sa carrière en présentant quatre de ses films. (Événement remis en raison de la pandémie.) Présidente de la Fédération Professionnelle des journalistes du Québec de 1981 à 1983, elle est formatrice en scénarisation et co-directrice du programme documentaire à l’INIS (Institut national de l’image et du son).