Editer votre profil

Boismenu, Gérard

V.R. Dev. acad. & trans. inst.
Professeur titulaire
Professeur titulaire

  • Vice-recteur au développement académique et à la transformation institutionnelle

Contact :

  • Téléphone 514-343-4100 Pav. PAVILLON ROGER-GAUDRY \ bur. H-605-4
  • Téléphone 514-343-6111 #27065 Pav. PAV.M.CARON-L.GROULX-3200 J.B. \ bur. C-4034
Boismenu, Gérard

Expertises de recherche

Ma programmation de recherche porte depuis plusieurs années sur les politiques publiques, avec une attention particulière sur les politiques sociales en perspective comparée. Les travaux mettent l’accent sur les modèles de régulation du rapport salarial. J’y traite de la réalité canadienne, tout en privilégiant une démarche comparative permettant la mise en perspective.

D’abord incluse dans les études du rapport salarial, la protection sociale deviendra un champ spécifique, alors que l’analyse porte de plus en plus sur le traitement politique des sans-emploi. Il s’agit d’une sphère stratégique de la recomposition de l’État social depuis les années 1980 et, encore davantage, depuis le début des années 2000. La comparaison se fait d’abord au sein du Canada (entre les provinces) et avec les États-Unis, puis s’attaque résolument à l’Europe. La question est notamment posée en termes de déterminants de la transformation des politiques sociales.

Dernièrement, le poste d’observation s’est inversé. Si l’intervention publique était posée dans sa relation aux laissés-pour-compte (sans-emploi), c’est l’analyse de ces derniers (de la pauvreté, des exclus et du précariat) qui est devenue récemment le centre d’intérêt.

Par ailleurs, depuis trente ans, la transformation du fédéralisme canadien constitue un objet d’analyse privilégié. La question constitutionnelle est appréhendée sous l’angle de la recomposition de l’État comme cadre d’exercice du pouvoir. Elle sera de ce fait mise en relation avec ses déterminations sociales (espaces régionaux, nationalités, identités), mais également avec le renouvellement des formes d’expression des politiques publiques, comme la nouvelle gestion publique. Là encore, le domaine des politiques sociales et fiscales occupe une large place.

Depuis 2008, je suis doyen de la Faculté des arts et des sciences.

Champs d'expertise

Publications principales

  • G. Boismenu, Le Duplessisme. Politique économique et rapports de force, 1944-1960. Montréal, Presses de l’Université de Montréal, 1981, 432 p.
  • G. Boismenu, « Modèles politico-institutionnels et politique macro-économique. Analyse comparée de douze pays industrialisés, 1960-1988 », Études internationales, vol. 26, n° 2, juin 1995, p. 237-274. Repris pour une bonne part dans Problèmes économiques, La Documentation française, n° 2.456, 24 janvier 1996.
  •  P. Dufour, G. Boismenu et A. Noël, L’aide au conditionnel. La contrepartie dans les mesures envers les personnes sans emploi en Europe et en Amérique du Nord, Les Presses de l’Université de Montréal (Montréal) et P.I.E.- Peter Lang (Bruxelles), 2003, 250 p.
  • G. Boismenu, « Les déterminants de la transformation des politiques sociales », dans G. Boismenu et I. Petit (dir.), L’Europe qui se fait. Regards croisés sur un parcours inachevé. PUM (Montréal) – Maison des sciences de l’homme (Paris), 2008.
  • S. Lefèvre, G. Boismenu et P. Dufour, La pauvreté. Quatre modèles sociaux en perspective. Presses de l’Université de Montréal, «champ libre », 2011, 213 p.

Thèses et mémoires dirigés au département et disponibles dans Papyrus

Nouvelles

  • 2009 - L’emploi et la citoyenneté : une fragile alliance. Étude du lien entre l’emploi et la citoyenneté. -  Grenier, Stéphanie