Un financement important obtenu pour le développement de réseaux de recherche

- 14:07 - Auteur :Dépt. de science politique - Nouvelles

Magdalena Dembinska, Laurie Beaudonnet et Frédéric Mérand obtiennent 900 000 dollars de l’Union européenne (programme Erasmus+) pour mettre sur pied les réseaux BEAR (« Between the EU and Russia : Domains of Diversity and Contestation ») et RESTEP (Réseau transatlantique sur l’Europe politique), avec Juliet Johnson et Maria Popova de l’université McGill, et de nombreux partenaires à travers l’Europe.

BEAR a pour but de promouvoir une meilleure compréhension de la façon dont l’Union européenne et la Russie influencent et inspirent la politique des minorités, les efforts d’intégration et la contestation sociétale sur les frontières orientales de l’UE.

RESTEP étudie la politisation des institutions européennes et de l’opinion publique. Il vise l’identification et le partage de pistes de solution à la crise de légitimité de l’UE.

 

Partager :
  • Envoyer
  • Imprimer