Le parcours extraordinaire de Nicolas Zorn, étudiant au doctorat

- 13:54 - - Nouvelles

La jeunesse de Nicolas Zorn a été marquée par une grande détresse et ponctuée d'actes de délinquance. Placé à 11 ans dans un centre jeunesse, il trouve dans le soutien indéfectible des intervenant.e.s une bouée de sauvetage. Grâce à eux, il apprend gérer son impulsivité. 

Aujourd’hui, Nicolas Zorn est étudiant au doctorat en science politique à l’Université de Montréal tout en occupant la fonction d’analyste de politiques à l’Institut du Nouveau Monde. Dans son récent ouvrage publié aux éditions Somme toute, «J’ai profité du système – Des centres jeunesse à l’université : parcours d’un enfant du modèle québécois», Nicolas défend à la fois le système de protection de la jeunesse et le «modèle québécois» dans son ensemble.

Les centres jeunesse « se rapproche[nt] davantage d’un système efficace, mais perfectible, plutôt que d’un goulag flirtant avec une théorie du complot » écrit-il, cherchant à rétablir la réputation et la légitimité d’un système qui a essuyé de nombreuses critiques.

Les droits d'auteur de ce livre seront gracieusement versés par l'auteur à la Fondation du Centre jeunesse de Montréal.

 

Pour en savoir plus, veuillez consulter l’entretien paru dans le journal La Presse: 

http://plus.lapresse.ca/screens/0f279750-2806-41e7-8812-1c9a459ac8f2%7C_0.html

À noter, Nicolas Zorn publie un ouvrage additionnel cette semaine, intitulé «Le 1% le plus riche : L'exception québécoise», aux Presses de l'Université de Montréal. Pour plus d'informations, veuillez consulter ce lien: http://www.pum.umontreal.ca/catalogue/le-1-le-plus-riche.

Partager :
  • Envoyer
  • Imprimer